Actions

Une meilleure circulation entre le haut et le bas de la ville

Liaison en trams entre la place Royale et la Gare Centrale

Depuis plusieurs années, la STIB travaille à faire de la Gare Centrale un pôle multimodal où les usagers des trains, du métro et des bus pourraient transiter en un seul endroit. Les usagers des lignes de trams 92 et 94 restent cependant éloignés de ce pôle et la STIB a donc imaginé de détourner ces deux lignes depuis leur trajet « historique » de la rue Royale vers la gare en passant par la Montagne de la Cour, la rue Ravenstein, le Marché au Bois, la rue des Colonies et le Treurenberg, pour retrouver la rue Royale. Un autre intérêt de ce détournement de lignes est qu’à partir de la gare, il y a moyen de poursuivre par tram vers le boulevard Pacheco et Tour et Taxis.

Le « Quartier des Arts » soutient bien sûr tout projet permettant de relier convenablement le haut et le bas de la Ville. Cependant, il est très vite apparu que les défauts du projet de la STIB dépassaient largement les avantages que les usagers pouvaient en retirer. La descente des trams aurait entraîné l’installation d’une toile d’araignée de câbles dans la perspective depuis la place Royale vers la Grand Place, la rue Ravenstein aurait dû être relevée pour permettre le virage des trams et les institutions culturelles, principalement le Palais des Beaux-Arts, auraient souffert des vibrations provoquées par le passage des trams.

Enfin, le « Quartier des Arts » ne comprenait pas que, dans la période de crise économique que nous traversons, la somme de 17 millions d’euros soit consacrée à ce projet.

 

C’est finalement la raison économique qui semble l’avoir emporté dans la mesure où le détournement des trams ne figure plus dans le plan de gestion prochain de la STIB.

Si ce projet devait un jour refaire surface, le « Quartier des Arts » plaide pour que Bruxelles s’aligne sur certaines villes françaises, dont Bordeaux, qui font circuler leurs trams dans leurs centres historiques sans caténaires mais en prenant le courant par le sol.

 

Photographie : picture©georgesdekinder.com

Retour