Actions

Parc de Bruxelles

Le Parc de Bruxelles, un défi quotidien

Depuis 2009, plusieurs constats ont été faits à différentes reprises et signalés régulièrement à la Ville de Bruxelles, gestionnaire du site : vols ou déprédations de sculptures, tags nombreux et récurrents sur les sculptures et les bancs, manque de gestion des déchets verts, règlement de fréquentation du parc non affiché, etc.

Mais aussi, la restauration du kiosque fut appréciée tout en constatant son manque d’entretien régulier, d’où déprédations et déchets.

Une action positive en 2010 : l’installation de nichoirs à mésanges afin de favoriser leur réintroduction dans ce lieu, à l’instigation de l’asbl et en collaboration avec les RNOB, Natagora et la Ville de Bruxelles.

Restauration du Vauxhall : c’est lors de notre dernier contact avec le baron d’Huart, avant son départ pour causes de nuisances sonores récurrentes, qu’il nous encourage à prendre contact avec le Cercle Gaulois afin de poursuivre avec sa collaboration la « supervision » des travaux de restauration de cet édifice en accord avec le lieu et le maître-d’oeuvre. Les premiers contacts sont encourageants de part et d’autre et se poursuivront prochainement au niveau des présidents des deux Cercles.

Reste que le problème majeur de ce parc est que, bien que lieu historique et classé, il est géré par la ville sans concertation avec les institutions riveraines. Les activités « festives » qui y sont organisées de plus en plus souvent dans un esprit « city marketing » le dénaturent ou même menacent la pérennité du lieu.

Cela justifie, s’il en est besoin, l’action permanente du Quartier des Arts.

Retour