Actions

Actualités

Consternation et colère

Publié le 27 octobre 2014

Le « Quartier des Arts » asbl tient à exprimer sa consternation et sa colère suite aux coupes budgétaires annoncées dans le secteur culturel géré par le Fédéral.

Le Palais des Beaux-Arts, les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, le Musée Magritte, le Musée des Instruments de Musique, la Bibliothèque Royale de Belgique et les Archives Générales du Royaume sont tous situés dans le quartier dont s’occupe notre association. La Monnaie n’en est pas loin. 

Cette concentration d’institutions culturelles est unique dans le monde et est un des points forts culturels et touristiques, et donc économiques, de Bruxelles. 

Des baisses de subsides allant de 15 à 30% auront inévitablement des conséquences sur la qualité et la quantité d’expositions et de productions montées par les institutions culturelles fédérales.

Cette asphyxie programmée de ces grandes institutions est incompréhensible et contre-productive. La conséquence sera une diminution de la qualité de l'offre culturelle et de l'emploi à tous les niveaux.

 Des économies aussi fortes auront inévitablement des conséquences économiques plus dommageables. La politique visant à réduire les budgets culturels est une politique qui se trompe de cible. Au contraire, c’est en investissant dans la qualité de notre patrimoine culturel que l'on provoquera un effet d'entrainement positif sur l'attractivité de Bruxelles et donc sur le plan économique bruxellois.

A juste titre, la Région bruxelloise compte de plus en plus sur les secteurs touristiques et culturels pour résoudre ses problèmes d’emploi. La décision de sabrer dans les dépenses de fonctionnement des institutions culturelles constitue dès lors une attaque contre la politique de l’emploi de la capitale.

Enfin, le « Quartier des Arts » témoigne de sa reconnaissance aux directeurs et au personnel des institutions culturelles pour ce qu’ils ont réalisé dans des circonstances déjà difficiles et leur apporte son soutien dans les temps de lutte qui les attendent.

Le « Quartier des Arts » tient à rappeler que Bruxelles, capitale de l’Europe, de la Belgique et des deux plus grandes Communautés de notre pays, est une des villes les plus connues dans le monde. Cette notoriété est notre plus grande richesse. Au risque d’être affadie, cette notoriété doit être soutenue notamment par la qualité de vie que Bruxelles offre, mais aussi par sa richesse culturelle. Ceci profite et doit continuer à profiter à la Belgique entière et donc aussi à la Flandre et à la Wallonie.

Le « Quartier des Arts » demande dès lors aux autorités fédérales de revoir les mesures annoncées et de soutenir ces outils culturels dont nous pouvons être si fiers.

Téléchargements

Retour